Accueil
À propos
Trouvez votre marché
Devenir marchand
Contactez-nous
   en
Marchés
Marchands
Portraits de famille
Marché Jean-Talon en ligne
Sacs et certificats-cadeaux
Produits
Recettes
Blogue
Arrivages
Carte
À propos
- Conseil d’administration
- Kiosques de la relève
Contactez-nous
- Devenir marchand
- Médias
- Questions et commentaires
Les Marchés Publics de Montréal
24 novembre 2020

6 questions pour les marchands de sapins 🎄

Tous les articles

6 questions pour les marchands de sapins 🎄

Les marchands de sapins naturels sont arrivés dans les Marchés publics de Montréal! Nous avons jasé conifères avec eux et ils ont partagés les secrets de la production de sapins naturels, les meilleurs trucs pour un arbre de Noël en santé et les dessous de la vie de marchand.

Nos marchands de sapins:

Christian Marois, qui fait la vente de sapins, canneberges et produits d’érable depuis 1958 au Marché Atwater;

Patrick Roy, présent au Marché Atwater et au Marché Maisonneuve. Son père a lancé l’entreprise de vente de sapins de Noël en 1945 et Patrick se fait un devoir de perpétuer la tradition chaque hiver;

Richard Marois, qui fait la vente de sapin de Noël depuis son plus jeune âge au kiosque du Marché Atwater, lancé par son père en 1956;

Alain Lefebvre, présent au Marché Jean-Talon jour et nuit jusqu’au 24 décembre. Sa famille est sur le marché depuis deux générations;

Éric Fillion et son père qui a commencé à vendre au marché Jean-Talon en 1979 et qui donne encore un coup de main au kiosque;

Colleen Clearly, du Marché Atwater où sa famille fait la vente de sapins naturels depuis 1960;

Giancarlo Bono qui est présent avec ses frères, Antonino et Luigi 3 saisons au Marché Jean-Talon. Sa famille fait la vente de fleurs, de légumes et de sapins au Marché Jean-Talon depuis 1968.

1. Comment bien choisir son sapin naturel?

Ça dépend toujours de ce que vous voulez! Je vais commencer par demander aux clients s’ils veulent un sapin pour l’intérieur ou pour l’extérieur. Si la personne préfère que le sapin sente beaucoup, mais qu’il dure moins longtemps on va y aller pour un sapin Baumier. Si elle préfère que le sapin dure plus longtemps, mais qu’il sente moins, on y va pour un Fraser. Selon moi, le meilleur des deux mondes, c’est le sapin hybride! Dans l’hybride, il y a un certain pourcentage de Baumier et de Fraser.

Christian Marois

Selon moi, qui choisit prend pire! La plupart des clients y vont avec un coup de coeur et de toute façon, tous les sapins sont beaux une fois décoré.

Patrick Roy

L’important c’est de l’acheter chez nous! Contrairement aux grandes surfaces qui vendent aussi des sapins naturels, les nôtres sont frais et pas coupés trop de bonne heure. Ça fait une grosse différence.

Richard Marois

2. Combien de temps ça prend pour faire pousser un sapin?

Une fois planté, c’est environ un pied par année donc en moyenne 8 à 10 ans. Ça dépend aussi d’autres facteurs comme la qualité de la terre.

Alain Lefebvre

3. Comment se préparer avant de passer au marché pour acheter son sapin?

Tout est inclus dans l’achat d’un sapin, on s’occupe de l’attacher sur le toit de l’auto et de l’emballer au besoin. Par contre, c’est très important de ne pas surestimer la hauteur du plafond de sa maison! Ceux qui ne la connaissent pas doivent mesurer avant de passer au marché. Comme ça, ils ne risquent pas d’avoir un sapin qui touche au plafond une fois installé.

Patrick Roy

Il est toujours mieux de donner de l’eau pure à son sapin donc la veille, vous pouvez faire couler de l’eau du robinet dans un contenant pour toute la nuit. Comme ça, le chlore va s’évaporer et l’eau sera meilleure pour l’arbre.

Richard Marois

4. Comment conserver son sapin beau le plus longtemps possible?

Le mot d’ordre c’est d’avoir un bon pied et de ne pas laisser le sapin manquer d’eau. Même si c’est seulement pour deux heures. Sans eau, le sapin s’assèchera très rapidement. Avant de laisser partir le client avec son sapin du marché, on procède systématiquement à une coupe fraîche. Une coupe fraîche c’est recouper le tronc avec une scie à chaîne pour s’assurer que l’arbre boive bien l’eau. Les clients ne sont pas équipés pour faire ça à la maison donc on s’en occupe! Il faut aussi le mettre dans l’eau rapidement à la maison sans quoi la coupe cicatrise et l’arbre ne sera plus en mesure de bien boire.

Patrick Roy

Si vous le gardez à l’intérieur de la maison, c’est mieux de ne pas le laisser près d’une fenêtre ou d’un calorifère, mais surtout d’un calorifère.

Éric Filion

5. Selon vous, pourquoi un sapin naturel c’est mieux qu’un sapin artificiel?

Pour moi, c’est l’odeur de la tradition qui rend une maison chaleureuse pour le temps des fêtes. C’est une tradition qui nous suit toute notre vie et qui nous ramène à l’enfance au moment de Noël. Côté environnement, on fait pousser un arbre qui purifie l’air pour toute sa croissance et quand on le coupe, on le remplace par un autre. Si le sapin n’est pas vendu, il est composté et on lui donne une deuxième vie.

Colleen Clearly

C’est une question qui ne se pose même pas! D’un point de vue écologique, même s’il est enfoui, le sapin en plastique en a pour au moins 10 ans pour se décomposer en plus de ne pas être du tout recyclable. Après Noël, les arbres naturels sont récupérés et utilisés pour faire des copeaux de bois ou du compost. À la ferme, on ramène les sapins qui ne seront pas vendus pour faire de l’huile essentielle! En plus, nous devons toujours planter 10% d’arbres de plus que le nombre que nous pourrons couper et vendre. C’est une manière de compenser pour les arbres qui n’arriveront pas à pousser et pour protéger la nature. Donc si nous voulons un total de 5000 arbres à vendre au marché, nous en planterons 5500.

Christian Marois

6. Qu’est-ce que vous aimez le plus de votre travail au marché?

Pour les clients, c’est une fête de venir choisir leur sapin. C’est un évènement qui arrive une fois par année et qui représente beaucoup pour eux. De notre côté, on se force pour que leur expérience soit la plus agréable et facile possible. C’est super important pour moi, c’est mon travail.

Giancarlo Bono

Chaque hiver au marché, c’est très familial pour moi et mes enfants. J’ai deux ados, Maxime qui a 16 ans et Josiane qui a 19 ans. On vient de la campagne, donc de venir vendre au marché quand ils ne sont pas à l’école, c’est une ouverture sur le monde pour mes enfants. Ils peuvent rencontrer toutes sortes de gens de différentes cultures qui vont expliquer leurs traditions, en se promenant dans les sapins et en prenant l’air. C’est une belle opportunité pour eux. Ils sont fiers de reprendre la ferme familiale. On va en être à la huitième génération sur les mêmes terres que mes ancêtres irlandais ont achetés.

Colleen Clearly

Voici tous les marchands de sapins dans nos différents marchés:


Marché Jean-Talon
∙ Kiosque Chez Michel
∙ Alain Lefebvre
∙ Les Sapins Filion
∙ John Stalker

Marché Atwater
Les Sapins de Noël Patrick Roy
∙ Sapins Richard Marois
∙ Sapins Christian Marois
∙ Colleen Clearly

Marché Maisonneuve
∙ Les Sapins de Noël Patrick Roy

Kiosque Mont-Royal
∙ Les Boisés Marquis

Marché Jean-Brillant
∙ Simon Guay

Article par Émie Boies Bastien – Gestionnaire de contenu et des communautés web des Marchés publics de Montréal.

Partagez...


Haut de page

À lire également...

14 juillet 2021

Ferme des Moissons: Vivre d’amour et d’ail frais

« Dans les petits pots les meilleurs onguents », « Small is beautiful », … autant de proverbes qui décrivent à merveille l’approche de Daniel Brais...

EN SAVOIR PLUS

29 juin 2021

Ferme Conrad Pitre: passion fraises

Des vrais de vrais. Voici ce que l’on peut dire des Pitre, maraîchers de pères en fils, qui ont pris racine sur une terre de Mercier depuis trois...

EN SAVOIR PLUS

23 juin 2021

Bières du Québec : notre grande histoire d’amour avec...

Qu’elles soient rousses, brunes ou blondes, fortes ou délicates, fruitées ou épicées, les bières font partie du quotidien des Québécois depuis...

EN SAVOIR PLUS

10 juin 2021

D’Adélard à Éliane Bélanger: 4 générations de...

Alors que la saison du barbecue s’amorce en force, il se trame quelque chose à la boucherie Adélard Bélanger et fils : la doyenne du Marché Atwater...

EN SAVOIR PLUS

9 juin 2021

Un resto pas comme les autres

Lundi matin. Derrière sa façade vitrée qui donne sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, le Robin des Bois s’éveille. On est immédiatement charmé...

EN SAVOIR PLUS

28 mai 2021

Terrasses et tables de pique-nique : le grand retour!

Crédits photos : Vivien Gaumand Imaginez un soleil qui dore votre peau. Vous êtes confortablement assis. L’odeur de la nourriture chatouille vos narines....

EN SAVOIR PLUS

21 mai 2021

Lacroix : Profession horticulteur

Le boulevard Sainte-Rose, au nord de Laval, a bien changé depuis l’époque où Paul Lacroix y cultivait sa terre, il y a 70 ans. Entre les immeubles de...

EN SAVOIR PLUS

17 mai 2021

Ici, on propulse la relève agroalimentaire!

Les Kiosques de la relève ont accueilli pour la première fois des producteurs agricoles ce week-end! Ces étals, conçus par Kermesse, clés en main et...

EN SAVOIR PLUS
Infolettre Marchés Publics de Montréal

Recevez les nouvelles fraîches par courriel !


Nous ne partageons votre courriel avec quiconque,
pas plus que nous ne vendons cette information ou la promouvons à des tiers.