Accueil
À propos
Trouvez votre marché
Devenir marchand
Contactez-nous
   en
Marchés
Marchands
Portraits de famille
Marché Jean-Talon en ligne
Sacs et certificats-cadeaux
Produits
Recettes
Blogue
Arrivages
Carte
À propos
- Conseil d’administration
- Kiosques de la relève
Contactez-nous
- Devenir marchand
- Médias
- Questions et commentaires
Les Marchés Publics de Montréal
17 juin 2020

Comment laver vos fruits et légumes ?

Tous les articles

Comment laver vos fruits et légumes ?

La gestion des aliments au retour du marché semble nous diviser en deux clans : le clan des savonneux de légumes et le clan des laveux de mains.

D’un côté on nous propose de laver l’ensemble de nos achats au savon et à grande eau, aliments inclus. Une gestion qui peut devenir un véritable casse-tête. De l’autre, on nous dit de prendre ça relax en s’assurant de bien laver nos mains au retour de l’épicerie, après la gestion des aliments et au moment de cuisiner. Une deuxième option qui semble vraiment plus intéressante, mais presque trop simple. Et à ça s’ajoute toutes sortes de théories : savon, pas de savon, quarantaine, désinfection… crémation!?! Comment s’y repérer à travers les différentes méthodes et informations proposées et éviter les risques liés à l’achat d’aliments au marché?

Attraper la COVID sur son panier de fraises c’est possible?
À l’heure actuelle les instances gouvernementales nous rapportent qu’il n’y a aucune preuve à l’effet que les aliments et leurs emballages agiraient comme source de transmission du virus. Il faut savoir que pour le moment la salive et son armée de gouttelettes contaminées demeure la principale voie de propagation.

Aussi, fait intéressant, notre petite COVID-19 n’est pas très douée pour survivre sur les surfaces. À titre indicatif, notre vlimeuse survivrait 24 heures sur du carton, 48 heures sur l’acier et 72 heures sur les plastiques. Au final, ce n’est pas que l’on touche un aliment contaminé qui risque de nous faire contracter la COVID-19, mais bien que l’on porte nos mains contaminées à notre visage. Conclusion : on lave nos mains!

Savonner ou non les fruits et légumes?
Non, pas de savon sur nos fruits et légumes! Ça semble être la conclusion actuelle de la plupart des références en matière de salubrité et d’hygiène des aliments. Au final, on préfère éviter l’utilisation de savon, d’eau de javel (surtout PAS SVP!), de détergent (ENCORE MOINS) ou de désinfectants (du Purell dans ma salade… non merci!) parce que leur utilisation ne serait pas plus efficace qu’un simple lavage sous l’eau courante avec, si possible, un petit brossage à l’aide d’une petite brosse. Mieux vaut éviter d’ingérer des résidus de produits ménagers et de savon à vaisselle qui pourraient demeurer sur les aliments! Du côté du vinaigre blanc, il ne serait pas efficace pour éliminer le virus, donc inutile d’en faire un usage digne des marinades de grand-mère.


Quoi faire avec les fruits et légumes au retour du marché?
C’est bien beau tout ça, mais là on fait quoi avec les aliments au retour du marché. Voici donc la marche à suivre pour une gestion adéquate, sécuritaire et pas trop exigeante des fruits et légumes.

1. Bien laver nos mains avant de manipuler les aliments. 20 secondes, sous l’eau chaude! De quoi rendre Docteur Arruda bien fier!

2. Retirer les emballages (qui eux pourraient être contaminés) et transférer nos fruits et légumes dans des contenants adéquats pour la conservation de ceux-ci. N.B. Pour les autres aliments avec emballages qui pourraient être manipulés rapidement et fréquemment, effectivement un petit nettoyage à l’aide d’un linge imbibé d’une eau savonneuse ne serait pas un luxe. Sinon, simplement les ranger et les oublier pour quelques jours. On est donc loin du gros nettoyage proposé par certains!

3. Nettoyer adéquatement les surfaces de comptoirs. Pas besoin de partir en peur! Dans tous les cas, si on voulait vraiment désinfecter de façon efficace il faudrait nettoyer le comptoir, les portes d’armoires, le robinet, nos clés d’auto, notre porte-monnaie, notre carte de crédit, notre poignée de porte, nos lunettes… vous voyez où je m’en vais avec ça? Est-ce que j’ai déjà dit que le lavage de main était important?

4. Mettre au lavage nos sacs réutilisables le cas échéant. C’est pour cette raison que je me permets de suggérer l’utilisation de sac réutilisable en tissus qui se nettoient beaucoup plus facilement.

5. Bien laver nos mains, encore… Si on a pas les mains sèches, c’est qu’on ne les lave pas assez apparemment.

6. Avant de cuisiner, nettoyer les aliments sous l’eau courante à l’aide d’une brosse à légumes lorsque possible. Je ne suggère pas cette dernière option si l’idée est de cuisiner des framboises ou tout autre aliment aussi délicat, la tâche risquerait d’être assez ardue et le résultat… surprenant. N.B. Nettoyer les aliments au moment de cuisiner est la marche à suivre pour assurer une bonne conservation des aliments. Un surplus d’humidité causé par un lavage au retour du marché pourrait bien causer l’apparition de p’tits poilus, aka de moisissures, de façon précoce.


Les méthodes proposées pour la gestion des aliments frais afin de limiter les risques liés à la COVID-19 sont donc exactement les mêmes qu’en toutes périodes de l’année, virus… ou non! C’est peut-être que pour le reste du temps on néglige un peu (beaucoup) ces mesures. En cette période où l’hygiène prend un tout autre sens, nous avons bel et bien une raison de prendre ces mesures au sérieux encore plus que lorsqu’il n’est question que de pesticides ou que d’une personne aux pratiques d’hygiène douteuse dans la section des légumes en vrac. Bref, virus ou pas, on rince nos légumes et on lave nos mains avant de cuisiner!

Cet article a été rédigé par Édith Ouellet nutritionniste de profession pour qui saine alimentation et alimentation durable sont indissociables. Avec son style bien à elle et 0 % culpabilisant, elle tente d’influencer la population à adopter des habitudes alimentaires non seulement plus saines mais aussi plus respectueuses de la santé de la planète. . Édith offre un tout nouveau cours pour vous appuyer dans votre démarche de manger local à l’année. Recettes, trucs, astuces et réponse à toutes vos questions, vous apprendrez l’essentiel pour devenir un vrai locavore…même au Québec!


Pour obtenir 15% sur le prix de la formation en ligne, entrez le code SAISON D’ABONDANCE au moment du paiement.


Par ici pour vous inscrire  

Partagez...


Haut de page

À lire également...

12 août 2021

Marché Jean-Brillant: Nourrir de jour comme de nuit

Sept jours sur sept, de jour comme de nuit, le Marché Jean-Brillant offre des aliments frais aux résidents de l’animé quartier Côte-des-Neiges. Rencontre...

EN SAVOIR PLUS

28 juillet 2021

Havre-aux-Glaces: Un glacier autodidacte

Enfant, Richard Lachapelle était déjà amateur de bonne crème glacée. Il n’aurait cependant jamais imaginé se retrouver un jour aux commandes d’une...

EN SAVOIR PLUS

14 juillet 2021

Ferme des Moissons: Vivre d’amour et d’ail frais

« Dans les petits pots les meilleurs onguents », « Small is beautiful », … autant de proverbes qui décrivent à merveille l’approche de Daniel Brais...

EN SAVOIR PLUS

29 juin 2021

Ferme Conrad Pitre: passion fraises

Des vrais de vrais. Voici ce que l’on peut dire des Pitre, maraîchers de pères en fils, qui ont pris racine sur une terre de Mercier depuis trois...

EN SAVOIR PLUS

23 juin 2021

Bières du Québec : notre grande histoire d’amour avec...

Qu’elles soient rousses, brunes ou blondes, fortes ou délicates, fruitées ou épicées, les bières font partie du quotidien des Québécois depuis...

EN SAVOIR PLUS

10 juin 2021

D’Adélard à Éliane Bélanger: 4 générations de...

Alors que la saison du barbecue s’amorce en force, il se trame quelque chose à la boucherie Adélard Bélanger et fils : la doyenne du Marché Atwater...

EN SAVOIR PLUS

9 juin 2021

Un resto pas comme les autres

Lundi matin. Derrière sa façade vitrée qui donne sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, le Robin des Bois s’éveille. On est immédiatement charmé...

EN SAVOIR PLUS

28 mai 2021

Terrasses et tables de pique-nique : le grand retour!

Crédits photos : Vivien Gaumand Imaginez un soleil qui dore votre peau. Vous êtes confortablement assis. L’odeur de la nourriture chatouille vos narines....

EN SAVOIR PLUS
Infolettre Marchés Publics de Montréal

Recevez les nouvelles fraîches par courriel !


Nous ne partageons votre courriel avec quiconque,
pas plus que nous ne vendons cette information ou la promouvons à des tiers.