Les Marchés Publics de Montréal
31 juillet 2020

Célébrez la Semaine québécoise des marchés publics !

Tous les articles

Texte de Julie Aubé
Illustration de Mathilde Cinq-Mars pour l’AMPQ

Chaque année à la mi-août, la Semaine québécoise des marchés publics souligne le caractère festif, nourrissant et rassembleur de nos marchés, partout en province. Cet été, la 12e édition se déroule sous le thème « Mangeons local 12 mois par année ». C’est avec un grand enthousiasme – que j’espère contagieux! – que j’enfile à nouveau, pour une quatrième année consécutive, mon chapeau de porte-parole de cet événement national de célébration des marchés, qui se déploie du 6 au 16 août 2020.


Célébrer nos marchés

Saviez-vous qu’il y a aujourd’hui plus de 130 marchés publics d’un bout à l’autre du Québec? Que vous ayez un marché public dans votre quartier, sur la route de vos vacances ou sur le chemin de retour du travail, un arrêt au marché permet de transformer son approvisionnement en activité en se mettant des couleurs plein les yeux, en échangent des inspirations culinaires et en partageant des sourires.

La Semaine québécoise des marchés publics, portée par l’Association des marchés publics du Québec, est née en 2008. La saison d’abondance, en plein cœur de l’été, est un moment tout indiqué pour se rappeler qu’on a la chance d’avoir des marchés publics partout sur le territoire québécois, et de souligner notre gratitude envers les agriculteurs et les artisans gourmands qui se rassemblent afin de nous donner accès à tant de saveurs de qualité et de proximité.


Thème 2020 : Mangeons local 12 mois par année

Nous vous avons mijoté 12 capsules vidéo, une par jour diffusées sur Facebook les 12 jours de cette 12e Semaine québécoise des marchés publics, pour partager des douzaines de trucs et d’idées de conservation des fruits et légumes de saison pour être en mesure de les savourer 12 mois par année.

On est aujourd’hui nombreux à connaître les multiples avantages à mettre la proximité au menu, tant sur le plan de l’environnement que de l’économie locale, de la fraîcheur et du sens que revêtent les aliments dont on connaît la provenance. Et que manger local, l’été, c’est plus facile quand on a l’embarras du choix en pleine saison d’abondance des produits frais de chez nous. Quand arrivent les mois plus froids, il est encore possible de se procurer des fromages, des grains, des huiles et des viandes produites près de chez soi, mais un défi s’installe du côté des fruits et des légumes : le large éventail de possibilités que nous avons durant l’été rétrécit. Nous avons bien entendu une ribambelle de légumes de conservation de toutes les formes et de toutes les couleurs qui font notre bonheur durant l’hiver. Mais par envie de diversité, plusieurs personnes se tournent plus souvent vers les fruits et légumes qui ont traversé océans et continents.

Or, il est possible de concilier notre désir de proximité avec notre envie de diversité même durant les mois plus froids en remplissant son coffre à outils de techniques et d’astuces pour faire des provisions des fruits et légumes « passagers », ceux qu’on ne trouvera pas de provenance locale l’hiver. Vous vous ennuyez des bleuets en janvier? Vous ne pouvez pas vous passer d’aubergines en février? Les fraises vous manquent à la Saint-Valentin et le brocoli vous inspire les meilleurs potages d’après-ski? Qu’à cela ne tienne, vous pourrez aisément alterner entre les fruits et légumes locaux disponibles l’hiver (panais, patates, oignons, pommes, carottes…) et ceux dont vous aurez fait provision (chou-fleur, poivrons, fraises, aubergine, courgettes…). Partager des trucs et des idées pour conserver les saveurs de saisons sont au cœur de notre tournée virtuelle des étals. Notre but : vous inspirer et vous outiller à manger local 12 mois par année! Vous verrez qu’avec un minimum de planification, savourer des produits du marché d’un bout à l’autre du calendrier, ça se peut. Et c’est ô combien délicieux!

En bonus, en écoutant les capsules jusqu’à la fin, vous découvrirez la question du jour et en y répondant sous la vidéo, vous pourriez gagner un exemplaire de mon nouveau livre Mangez local!. Un livre par jour, donc chaque nouvelle capsule écoutée est non seulement une nouvelle chance de gagner un livre, mais aussi de collectionner les trucs et l’inspiration!

Bonne Semaine québécoise des marchés publics à tous!

Julie Aubé est une nutritionniste passionnée par les saveurs du territoire québécois, l’agriculture durable et l’agrotourisme. Idéatrice des Événements Prenez le champ!, elle joue les entremetteuses en provoquant la rencontre des curieux gourmands avec les producteurs de chez nous. Formatrice et conférencière, elle collabore régulièrement à des magazines et à des sites web, en plus d’alimenter son site JULIEAUBE.com. En 2016, elle publiait le livre Prenez le champ! aux Éditions de l’Homme, et elle vient de faire paraître cet été, chez le même éditeur, son second livre Mangez local!, rempli de techniques et de recettes pour locavoriser son alimentation au fil des mois. Un petit guide aux grands espoirs d’outiller et d’inspirer à suivre le rythme des saisons au menu. Suivez Julie sur Facebook et Instagram.

Partagez...


Haut de page

À lire également...

Infolettre Marchés Publics de Montréal

Recevez les nouvelles fraîches par courriel !


Nous ne partageons votre courriel avec quiconque,
pas plus que nous ne vendons cette information ou la promouvons à des tiers.